Le village médiéval

« Pour ce, aimez tant que voudrez, suivez assemblées et fêtes » (François Villon)

La première surprise qu'ont les visiteurs de la fête, à peine franchies les marches de l'entrée, est de se trouver dans un village médiéval, en plein coeur de ces temps qu'on a appelés le Moyen Âge.

Il ne s'agit pas à proprement parler d'un véritable village, mais d'une reproduction d'activités quotidiennes de cette période... sans prétention historique très rigoureuse.

Et l'on peut y festoyer avec quelques spécialités culinaires d'époque, ventrebleu !

Métiers et artisans

Au sein du Village Médiéval, petits et grands pourront découvrir les activités et les techniques de l'époque, au travers de différents ateliers et échoppes animés par des spécialistes du Moyen-Âge : La forge médiévale, la calligraphie, la vannerie, le travail du bois, l'instrumentarium avec la présentation des instruments de musique, l'hygiène et les soins du corps, les artisans domestiques autour du fil, le four à pain de Dame Cornélie.

Des spectacles...

Cette année, au village médiéval, deux pièces de théâtre seront jouées chaque jour.

« LE VILAIN MIRE »

Comment un paysan – un « vilain » en langage médiéval – va-t-il passer pour un mire – c’est-à-dire un médecin ? Et qui plus est un grand médecin, chargé de guérir la fille de la Reine, puis tous les malades du royaume…

Vous le découvrirez en assistant à une représentation du « Vilain mire », un fabliau anonyme du XIIIème siècle adapté pour le théâtre. Cette histoire inspira quatre siècles plus tard Molière pour son Médecin malgré lui.

« MEURTRE AU CHÂTEAU » Un polar médiéval

Au château de Dame Guenièvre, les épousailles d'Isabeau et de Godefroy commencent sous les meilleurs auspices. Hélas !.. C'est compter sans la mort qui rôde et laisse Isabeau veuve le jour même de ses noces. Qui a tué ce pauvre Godefroy ? Et si le mobile de l'assassin n'était pas celui qu'on croit ?

... et des animations

Sans oublier des démonstrations de combats en armure, la présentation d'armes d'hast, l'escrime ancienne, les jongleurs, les danseurs, les conteurs, les diseurs de poèmes médiévaux (Villon, Charles d'Orléans, Du Fu poète médiéval chinois…) et les Voleurs de feu… et un concert de musique folk celtique d'inspiration médiévale samedi soir.

Sur la place du village

samedi 8 juin
  • 17:30
    Théâtre : Le vilain mire
dimanche 9 juin
  • 17:00
    Théâtre : Le vilain mire
lundi 10 juin
  • 16:45
    Théâtre : Le vilain mire

Dans la taverne de Maistre Taillevent

samedi 8 juin
  • 14:30
    Cyrille Marconi (historien du droit et des institutions)
    « De la vengeance au procès : la justice pénale au Haut-Moyen-Age (Ve-Xe siècle) »

    A la chute de l'Empire romain la justice se transforme complètement. Sous le Haut-Moyen Age, une nouvelle population, les Francs, dominent l'Europe occidentale entre le Ve et le Xe siècle. D'abord fondée sur la vengeance privée, l'organisation de la justice va se transformer sous l'effet des nécessités politiques du moment. Les besoins de stabilité politique et sociale de l'aristocratie franque l'amène à inventer un mode de règlement des conflits et crée les premiers tribunaux pénaux du Moyen-Age. Comment se réalise le passage de la vengeance au procès ? Pourquoi cela ne concerne que les classes dominantes de la société franque ? De quelle manière la justice était-elle rendue dans ses premières formes de tribunaux ?

  • 20:30
    Théâtre : Comment les femmes ont arrêté la guerre...
dimanche 9 juin
  • 11:00
    Poésie : Poèmes de Charles d'Orléans, François Villon, etc.
  • 12:30
    Théâtre : Comment les femmes ont arrêté la guerre...
  • 22:00
    Danse : Bal folk avec le groupe SALMANAZAR
lundi 10 juin
  • 12:30
    Théâtre : Comment les femmes ont arrêté la guerre...