Informations pratiques

Où et quand ?

La fête se déroule dans un grand parc boisé de plusieurs hectares, à Presles, petite ville du Val-d’Oise, à 30 km au nord de Paris, entre L’Isle-Adam et Beaumont. Consultez la carte !

En 2017, la fête ouvrira ses portes le samedi 3 juin de 11h à 23h, puis sans interruption du dimanche 4 juin à 9h au lundi 5 juin à 20h.

La carte d'entrée

Vous pouvez vous procurer vos entrées pour la Fête auprès de nos militants ou bien la commander.

La carte d'entrée ne vous coûtera que 12€ si vous l'achetez avant le 7 mai. Elle coûtera 15€ à partir du 8 mai et 20€ si vous la prenez sur place.

L'entrée est gratuite pour les enfants de moins de 14 ans accompagnés.

À l'intérieur de la fête, tous les spectacles, cinémas, débats, « services », sont gratuits pour tous. Ne sont payants que la nourriture, les objets artisanaux, les livres, les disques, et certaines attractions particulières.

Les bons d'achat

Vous pouvez acheter dès maintenant des bons que vous paierez 4 euros alors qu’ils vaudront 5 euros de pouvoir d’achat à la fête. Ces bons représentent donc une réduction de 20 % sur tous vos achats à l’intérieur de la fête.

Nous faisons cette remise pour remercier ceux qui nous aident à préparer la Fête en nous donnant les moyens de faire les avances, ou de verser des arrhes aux fournisseurs ou aux artistes.

Comment venir ?

Nous recommandons à nos visiteurs de prendre le train. La Fête est facilement accessible depuis la Gare du Nord et depuis toutes les gares de la ligne H entre Gare du Nord et Persan-Beaumont via Montsoult. Le trajet de Paris à Presles dure 37 minutes (Ligne H, départ toutes les heures à 8h34, 9h34... 23h34 - retour à 8h47, 9h47,... 23h47). La gare de Presles-Courcelles est à 900 mètres de la fête. Un minibus fait le navette entre la gare et la fête pour ceux qui le souhaitent (priorité à ceux qui marchent difficilement)

Tous les pass Navigo dézonés permettent de se rendre à la fête gratuitement. Pour ceux qui ne le possèdent pas, le prix de l’aller plein tarif est de 5,80€.

Sinon, il y a les autocars gratuits, qui font la navette entre la sortie du métro Saint-Denis-Université (terminus de la ligne 13) et l’entrée de la fête. On évite ainsi les problèmes de stationnement... Les bus circuleront les trois jours pendant les mêmes horaires que la fête, avec un départ toutes les 20 mn environ, et le retour est toujours assuré !

Enfin, si vous venez en voiture, attention ! Il est très difficile de stationner dans le village de Presles ou même près de la fête. Nous demandons aux visiteurs de respecter toutes les interdictions pour ne pas gêner la circulation et... les Preslois. En outre, la circulation est parfois difficile sur la N1. On peut rejoindre la fête en prenant l’A86 Nord, puis l’A15 et l’A115, enfin la voie rapide N184, direction Beauvais. Sortir à Presles.

Depuis la province, des départs collectifs, en car ou en train, sont organisés à partir de nombreuses villes de toutes les régions. Vous pouvez vous renseigner auprès de nos camarades locaux, ou en consultant les pages régionales du site de Lutte Ouvrière.

Sécurité

Comme pour toutes les manifestations actuelles, nous procéderons, pour la sécurité de tous, à des contrôles à l’entrée de la Fête.

Pas de vente de tabac

Dorénavant, il n’y aura, pour des raisons administratives, plus de vente de tabac à la fête. Les fumeurs devront avoir pris leurs précautions.

Les chiens ne sont pas admis

Malgré notre amour de la nature et notre affection pour nos amis à quatre pattes, il n’est pas possible de les admettre dans l’espace réduit de la Fête, pas plus d’ailleurs qu’ils ne peuvent pénétrer dans n’importe quel parc d’attraction (à l’exception naturellement des chiens guides d’aveugles)

Cartes de crédit

Attention ! Il n’y pas de distributeur automatique de billets dans la fête ni, malheureusement, dans le village de Presles. Pour avoir du liquide, il faut donc impérativement prendre ses précautions AVANT de venir... et le mieux est d’avoir des bons achetés à l’avance.

Camping or not camping...

Il n’y a pas de camping aménagé à proximité de la fête, et le camping sauvage est interdit.

Un emplacement limité est prévu à l’intérieur de la fête. Mais celui-ci est prioritairement réservé à ceux qui viennent de loin et les conditions de confort sont rudimentaires.

Non à la drogue !

Notre fête est un petit paradis, alors point n’est besoin d’en rechercher d’autres... artificiels. Nous le disons tout net : la consommation de drogue, ainsi évidemment que son commerce, sont prohibés à la fête.