Les sciences

À la Fête, les sciences sont à l’honneur !

Scientifiques et chercheurs

Des spécialistes viennent exposer de manière simple et accessible certaines de leurs recherches, et répondre aux questions du public.

samedi 8 juin
  • 14:30
    Stéphen Rostain (archéologue, chercheur CNRS à l'Université Panthéon-Sorbonne)
    « La forêt vierge d'Amazonie n'existe pas ! Les dix millénaires de présence humaine qui ont fait son histoire »

    Un « Lascaux amazonien » : c’est ainsi que Stéphen Rostain décrit les fresques qu’il a étudiées en Colombie, dans une région jusque-là inaccessible à cause de la guerre civile. Fresques d’animaux stylisés, plantes, personnages, motifs géométriques, témoignent d’une occupation humaine il y a plus de 12000 ans. D’autres découvertes récentes ont également bousculé le préjugé selon lequel l’Amazonie était restée une forêt vierge jusqu’à l’arrivée des Européens. La déforestation et les techniques modernes ont dévoilé des sites qui montrent l’ampleur de l’occupation humaine de la forêt, depuis des millénaires, avec des villages, et même de véritables civilisations.


    https://www.youtube.com/watch?v=EZIzD3D6ISI
  • 16:00
    Philippe Henarejos (journaliste scientifique, rédacteur en chef de la revue Ciel & Espace)
    « Il y a 50 ans, on a marché sur la Lune : l’exploit technique et humain »

    « Un petit pas pour un homme, un bond de géant pour l'humanité ». En 1969, Neil Armstrong posait le pied sur la Lune. Cet exploit a nécessité, non seulement de sélectionner et de former des astronautes au sang-froid exceptionnel, mais aussi le travail coordonné de plus de 400 000 personnes, pendant des années. Ces explorations lunaires ont aussi apporté beaucoup à notre connaissance du Système solaire. Philippe Henarejos nous emmène marcher dans les pas des astronautes qui menèrent ces expéditions aussi audacieuses que celle de Christophe Colomb.


    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=GVWYvvH9T2M
  • 17:30
    Fabienne Delfour (éthologue, chercheuse associée à l'Université Paris XIII)
    « Personnalités, émotions et relations chez les dauphins : vers la compréhension de leur intelligence sociale »

    La vision que les êtres humains ont des autres animaux a beaucoup changé depuis Darwin ainsi que la conscience que nous avons d’une filiation commune. Des expériences ont été menées depuis les années 70 pour communiquer avec des singes, nos plus proches cousins. Ils ont montré une intelligence, des émotions, une sociabilité bien plus grande qu’imaginées. Ceci fut également montré pour d’autres mammifères terrestres. C’est désormais aussi le cas de mammifères aquatiques comme les dauphins. Des personnalités, des caractères différents existent au sein d’une même espèce… comme dans l’espèce humaine. Ainsi que des émotions attribuées habituellement à nos animaux domestiques !


    https://www.univ-paris13.fr/retrouvez-le-leec-au-parc-asterix/
  • 19:00
    Michel Brunet (professeur émérite, collège de France, CNRS Université de Poitiers, découvreur de "Toumaï")
    « Origine et histoire de la famille humaine : nous sommes tous des africains, et hors d'Afrique, tous des migrants ! »

    Lucy, australopithèque vivant il y a 3,2 millions d’années, a longtemps été considérée comme le plus ancien ancêtre de l’homme. Mais en 2001, au Tchad, Michel Brunet a découvert des ossements de Toumaï, vieux de 7 millions d’années, considéré aujourd’hui comme le plus ancien représentant connu de la famille humaine. Les humains se seraient peut-être donc détachés des singes à l’Ouest, et non à l’Est de l’Afrique comme on le croyait avant la découverte faite par l’équipe de Michel Brunet. Et progressivement, les découvertes élargissent l’histoire buissonnante de notre évolution, bien au-delà des quelques centaines de milliers d’années qu’envisageaient les pionniers de cette discipline à la fin du 19ème siècle.


    https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=bCN7T9P2gtc
  • 21:00
    Marc Peschanski (biologiste, chercheur, ancien directeur de l’Institut des cellules-souches d’Evry)
    « Les essais cliniques de médicaments : une étape scientifique indispensable, pervertie par les intérêts financiers »

    Les expériences que les chercheurs scientifiques réalisent pour évaluer les propriétés thérapeutiques et les éventuels effets secondaires des nouveaux médicaments se devraient d’être irréprochables. Doses efficaces, fréquence d’utilisation selon âge, poids, sexe et état du patient, effet placebo éventuel sont à déterminer soigneusement, Mais la science n’est pas seule en cause. La recherche du profit est omniprésente dans ce secteur économique. Quel en est l’impact ?


    https://www.youtube.com/watch?v=r5MuHGDesIM
dimanche 9 juin
  • 10:30
    Fabienne Malagnac et Sébastien Bloyer (chercheurs à l'Institut de Biologie Intégrative de la Cellule, Université Paris-Saclay)
    « Génétique ou épigénétique : deux vrais jumeaux sont-ils identiques? »

    Même chromosomes, même ADN : oui, mais deux vrais jumeaux ne sont cependant pas parfaitement identiques. Cela a été confirmé à l’examen de la brebis Dolly, clone de sa mère. L’épigénétique, branche de la génétique, a montré que des modifications externes aux cellules pouvaient interférer avec leur ADN. L’ADN ne régnerait donc pas seul en maître sur nos caractéristiques biologiques comme on l’a longtemps cru. Ceci expliquerait-il cela ?


    https://www.youtube.com/watch?v=igf6MLmkBcw
  • 12:00
    Hubert Krivine (physicien, enseignant chercheur, auteur du livre "Comprendre sans prévoir, Prévoir sans comprendre")
    « L'intelligence peut-elle être artificielle ? »

    La science consiste à relier des phénomènes à d’autres phénomènes par des relations de causalité. Les ordinateurs peuvent-ils faire de même, eux qui sont capables de stocker d’immenses quantités de d’informations et de les traiter ? Auraient-ils pu trouver les équations d’Einstein ? De nouvelles théories scientifiques pourraient-elles émerger spontanément des ordinateurs ? Peut-on vraiment parler d’intelligence artificielle ?


    https://www.youtube.com/watch?v=bgxoW4g7qEU
  • 13:30
    Jérôme Van der Woerd (géologue, chercheur à l’institut de physique du globe de Strasbourg)
    « La Terre, planète instable : le risque sismique existe partout, même en France. »

    Les espèces vivantes évoluent. La Terre aussi. Portés par les plaques tectoniques, les continents se déplacent les uns par rapport aux autres. Ainsi, l’Europe s'éloigne de l’Amérique de quelques centimètres par an. Compression progressive, puis libération brutale de l’énergie accumulée, ce mouvement se fait par à-coups, produisant les tremblements de terre. La France métropolitaine est loin des zones les plus affectées par les tremblements de terre, mais ses villes, ses industries, ses centrales nucléaires, ne sont pas pour autant à l’abri. Au-delà des mini-tremblements de terre enregistrés quotidiennement par les sismographes, des séismes plus importants sont inévitables à terme. Quels risques et comment s’en protéger ?


    https://education.francetv.fr/matiere/sciences-de-la-vie-et-de-la-terre/cinquieme/video/quelle-est-l-origine-des-seismes
  • 16:00
    Florent Détroit (Paléoanthropologue au Muséum National d'Histoire Naturelle)
    « Sur les îles de Florès en Indonésie et Luçon aux Philippines, ces autres espèces humaines qui vivaient au temps de nos ancêtres les "Homo sapiens" »

    En avril 2019, Florent Détroit a révélé la découverte d’une nouvelle espèce humaine, faite avec son équipe sur l’ile de Luçon, aux Philippines. En 2003, on avait découvert sur une autre île, à Florès en Indonésie, les fossiles d’une autre espèce de petits hominidés (1 mètre), avec un cerveau évolué, mais gros comme un pamplemousse. Ces deux espèces vivaient en même temps que la nôtre, il y a plus de 50000 ans. Certaines caractéristiques les rapprochent de nous, mais d’autres des australopithèques (Lucy) ou des Homo erectus, qui sont bien plus anciens ! Une énigme… Quelles étaient leurs capacités respectives ? Que nous apprennent leurs outils de pierre ? Existait-il des liens entre elles deux ? Et par quels moyens sont-elles arrivées dans ces îles ?


    http://www.museedelhomme.fr/fr/florent-detroit
  • 17:30
    Etienne Klein (laboratoire de Recherche sur les Sciences de la Matière du CEA, enseignant en physique et philosophie des sciences, auteur d'ouvrages de vulgarisation)
    « De quoi le vide est-il plein ? L’évolution des idées en physique vue à travers le concept du vide »

    Un titre paradoxal. On l’aura compris, le vide n‘est pas… vide. Les débats sur la nature du vide ont accompagné toute l’histoire de la physique. « La nature a horreur du vide » affirmait Aristote et, à sa suite, l’Eglise catholique. La physique classique a remis en cause ce préjugé. Plus récemment, la physique moderne a bouleversé cette idée, en en faisant une sorte de réservoir à particules virtuelles. Etienne Klein nous invite à un voyage scientifique rigoureux, à la fois déroutant et poétique.


    https://etienneklein.fr/
  • 19:00
    Bahia Guellai (maître de conférences en psychologie du développement à l'Université de Nanterre)
    « Comment le bébé apprend-il à parler : l'importance des indices verbaux et non verbaux »

    L’enfant construit sa capacité à parler grâce à tous les signes qu’il repère. Il entend des sons formant les mots (« indices verbaux ») et il en comprend la signification par le contexte (« indices non verbaux ») dans lequel il les perçoit. Dès lors il sera capable de les utiliser pour agrandir son pouvoir sur le monde environnant : partager une émotion, demander un objet, une nourriture, exprimer des sentiments, de façon infiniment plus riche et nuancée… que quand il n’avait que son sourire et ses pleurs pour signifier joie, craintes et désagréments. Le langage, une clé formidable vers le monde dont l’enfant doit découvrir peu à peu les codes.


    https://www.youtube.com/watch?v=DUw_VfuONjg
  • 20:30
    Alain Riazuelo (astrophysicien, chercheur au CNRS et à l'Institut d'astrophysique de Paris)
    « Les trous noirs, d’une hypothèse à la limite de la science-fiction au tout récent portrait photo. »

    Une équipe internationale d’astronomes a dévoilé en avril la première image jamais obtenue d’un trou noir, situé au centre d’une autre galaxie. Ce seul objet aurait une masse équivalente à 6,5 milliards de Soleils ! Prévus comme une conséquence de la théorie de la relativité d’Einstein, il y a un siècle, longtemps considérés comme une hypothétique bizarrerie de l’espace-temps, les trous noirs sont aujourd’hui à portée d’observation. Cette première est très importante pour les scientifiques, car les trous noirs restent des objets très mystérieux et leur étude permettra peut-être de valider certaines théories qui sont encore du domaine de la spéculation. Qu’est-ce qu’un trou noir ? Pourquoi y a-t-il des trous noirs géants au centre des galaxies ? Pourrait-on même, comme dans le film de science-fiction Interstellar, imaginer les utiliser pour voyager aux confins de l’univers ?


    https://www.youtube.com/watch?v=GWRzVyX53ZU
lundi 10 juin
  • 10:30
    Sylvie Testelin (chirurgien de l’équipe de chirurgie maxillo-faciale du CHU d’Amiens qui a réalisé la première greffe de visage, et fondatrice avec le Professeur Devauchelle de l’Institut Faire Faces, institut de recherche dédié à la défiguration)
    « Transplantation et greffe de visage : des Gueules Cassées de la guerre de 14 aux progrès les plus récents de la chirurgie reconstructrice »

    Comme dans toute transplantation d’organe, l’acceptation biologique de la greffe par l’organisme de la personne greffée est un problème. Il y a ensuite la capacité technique à redonner un visage à la personne défigurée. Il y a enfin l’acceptation psychologique par la personne greffée de ce qui est de toute façon un nouveau visage … Des Gueules cassées de la Grande guerre à aujourd’hui, les progrès de la biologie, de la chirurgie, de la médecine et un travail d’équipe décisif, ont permis de progresser pour aider des grands blessés à réintégrer la vie : un exploit technique et humain.


    https://fresques.ina.fr/picardie/fiche-media/Picard00330/une-deuxieme-greffe-du-visage-realisee-a-amiens-par-le-professeur-devauchelle.html
  • 12:00
    Robert Vautard (chercheur au Laboratoire des Sciences du climat et de l’environnement)
    « Tempêtes, cyclones, inondations : quel est l’impact du réchauffement climatique sur les évènements extrêmes ? »

    Le réchauffement climatique mis en évidence par les scientifiques, et dans lequel l’activité humaine joue un rôle décisif, a déjà des conséquences visibles sur la fonte des glaciers, le niveau des mers, l’agriculture et les espèces vivantes. Les catastrophes occasionnées ces dernières années par les tempêtes, les ouragans, les inondations sont souvent attribuées par les médias à ce réchauffement. Qu’en dit vraiment la science ? Y a-t-il davantage de phénomènes climatiques extrêmes ? Ou sont-ils surtout plus intenses ? A quoi peut-on s’attendre dans les années à venir ?


    https://www.facebook.com/CEA.Saclay.centre/videos/robert-vautard-climatologue-du-cnrs-au-cea-saclay-expliquait-dimanche-sur-lci-le/1421685664520535/
  • 13:30
    Eric Bapteste (chercheur en Biologie évolutive - CNRS)
    « Le rôle du collectif dans l'évolution des espèces »

    L’évolution des espèces est souvent représentée par un arbre, avec un tronc se divisant en branches puis en brindilles et en feuilles…Une nouvelle espèce apparait alors toujours par mutations à partir d’une espèce parente unique. Mais biologistes et généticiens ont découvert qu’au cours de l’évolution des apports de gènes se font aussi d’une espèce à une autre, par transfert « horizontal » de gènes, donc par sauts d’une branche à l’autre de cet arbre évolutif. Des propriétés apparues chez des bactéries ou des virus peuvent ainsi se transférer directement vers d’autres bactéries, plantes, ou animaux. L’évolution devient alors un processus collectif. Et cela change tout !


    https://www.facebook.com/latacfi/videos/lles-réseaux-de-lévolution/1871538742865837/
  • 16:00
    Christophe Lavelle (biophysicien, chercheur au CNRS et au Museum d'Histoire Naturelle, formateur à l'ESPE pour les professeurs de cuisine)
    « Chocolat et autres boissons fermentées : c'est quand ça a pourri que c'est bon ! »

    Produits transformés = danger ? Pourtant, l’homme n’a jamais cessé de transformer les produits que lui fournit la nature. Le naturel n’est souvent ni meilleur au goût, ni meilleur pour la santé. Le chocolat, par exemple, n’a rien de naturel. Le cacao, depuis les Aztèques, est le fruit de transformations chimiques sophistiquées : il faut faire fermenter les fèves, puis les torréfier, pour leur donner toutes leurs qualités gustatives. Bien des boissons que nous apprécions sont aussi le produit de la fermentation. Certaines, comme le kéfir, sont même aujourd’hui parées de toutes les vertus. Christophe Lavelle va nous dévoiler les dessous moléculaires de ces transformations chimiques qui font que c’est bon… et nous proposer expériences en direct, et dégustations !


    https://www.youtube.com/watch?v=MnHw4pdKUZM

La roulotte de la Science

Elle parcourt les allées de la fête avec des animations scientifiques itinérantes. A ne pas rater ! Cette année, deux exposés :

  • Quand les molécules se déchaînent : dans notre cuisine, nous sommes tous des chimistes !
  • Le Soleil, notre étoile ! (avec des observations au téléscope... si le temps le permet)

Les horaires et les lieux des exposés dépendent de la météo et des autres spectacles. Ils seront annoncés au jour le jour sur le fil Tweeter de la Roulotte de la Science.

Les ateliers

Venez mettre la main à la pâte et venez observer, expérimenter, tester vous-même au cours d'ateliers en petits nombres. Ils ont lieu chaque jour. Venez vous inscrire pour y participer !

  • Ici on fait parler les pierres

    En pesant les roches nous verrons comment elles bougent. Venez découvrir les roches magmatiques dans leur diversité et de très près !

    Horaires : Samedi 14:30, 15:30. Dimanche 19:00, 20:00. Lundi 16:30.

  • D’où viennent les plantes vertes ?

    Viens utiliser un microscope pour voir l’invisible des végétaux … et mieux comprendre leur histoire !

    Horaires : Samedi 12:00, 13:00. Dimanche 10:00, 11:00. Lundi 10:00, 11:00.

  • De l'ADN dans mon kiwi ?

    Tous les êtres vivants de la Terre contiennent de l'ADN. On peut voir cet ADN grâce à un kiwi, une pincée de sel et du liquide vaisselle ! Venez faire l'expérience vous-même !

    Horaires : Dimanche 16:30, 17:30. Lundi 10:00, 11:00.

  • Détergents, gels douche, shampooings : la chimie qui bulle et qui lave

    Venez découvrir quels sont les produits chimiques qui lavent, font des bulles et nous permettent de maintenir une bonne hygiène du corps et de la maison, en s'appuyant sur plein de petites expériences... à faire vous-mêmes !

    Horaires : Samedi 17:00, 18:00. Dimanche 12:30, 13:30. Lundi 12:30, 13:30.

  • Écriture cunéiforme

    Venez vous essayer à l'écriture cunéiforme à la manière des Mésopotamiens. Ramenez vos tablettes chez vous ! Pensez à vous inscrire à l'avance en passant à l'atelier n°1.

    Horaires : Samedi 14:30, 15:30. Dimanche 19:00, 20:00. Lundi 16:30.

  • La logique des machines électriques : faites-la vous-même !

    2 chiffres, 3 opérations. Il n'en faut pas plus pour qu'ordinateurs, machines industrielles et parfois même notre pensée fonctionnent. Mais comment ? Venez essayer les combinaisons vous-mêmes !

    Horaires : Samedi 19:30, 20:30. Dimanche 12:30, 13:30. Lundi 12:30, 13:30.

  • Qu'est-ce qu'un cyanotype ?

    Le cyanotype est un procédé photographique monochrome négatif ancien, par le biais duquel on obtient un tirage photographique bleu de Prusse, bleu cyan. À découvrir et essayer avant de repartir avec son œuvre.

    Horaires : Samedi 12:00, 13:00. Dimanche 10:00, 11:00.

  • Vue en relief et géologie

    La vision en stéréo de deux photos de la même scène, prises sous deux angles différents, produit la perception du relief ou « vue en 3D ». Ici, on observe le relief d’un paysage sur un couple de photos aériennes pour dessiner soi-même une carte en couleurs et comprendre la géologie.

    Horaires : Samedi 17:00, 18:00. Dimanche 16:30, 17:30. Lundi 18:30.

  • Calculer pour simplifier : l’exemple du jeu de solitaire

    Faute de pouvoir résoudre totalement un problème et pour clarifier un peu la situation, les mathématiciens essaient souvent d’en extraire un peu d’information sous la forme d'un petit calcul facile. Nous illustrerons cette idée en manipulant ensemble le jeu bien connu du solitaire.

    Horaires : Samedi 19:30, 20:30. Lundi 18:30.

Les mini-conférences

Pour tous les goûts, pour toutes les curiosités, 35 exposés avec projections et démonstrations, par des conférenciers passionnés... et passionnants. Chaque mini conférence dure 45 minutes, puis vous serez invités à poser vos questions et à dialoguer avec le conférencier. Réservez un peu de votre temps pour assister à l’une ou l’autre !

samedi 8 juin

HeureAmphithéâtreIntitulé
11:30 Amphi 1 Al-Khwârizmî L'influence des mathématiques arabes sur les mathématiques européennes
Amphi 2 Franklin Quand les philosophes mettaient les dieux à la porte : l'astronomie de la Grèce antique
Amphi 3 Wu L'infini c'est long, surtout vers la fin
Amphi 4 Hypathie Une heure dans la peau d'un trader
13:00 Amphi 1 Al-Khwârizmî Des ondes pour sonder, voir et soigner
Amphi 2 Franklin Le clitoris, ce cher inconnu
Amphi 3 Wu Démêler le vrai du faux dans les sondages
Amphi 4 Hypathie Un synchrotron ça sert a quoi ?
14:30 Amphi 1 Al-Khwârizmî Le chaos, ce n'est pas l'anarchie, c'est révolutionnaire !
Amphi 2 Franklin Régimes sans gluten : traitement pour les uns, mode pour les autres ?
Amphi 3 Wu Échecs, go, voitures autonomes... jusqu'où ira l'intelligence artificielle ?
Amphi 4 Hypathie Bébés “OGM” : Rêve ou cauchemar ?
16:00 Amphi 1 Al-Khwârizmî L'histoire des nombres
Amphi 2 Franklin Le soleil, une étoile sous la main
Amphi 3 Wu T'as tes règles ou quoi ?
Amphi 4 Hypathie Gènes, neurones, hormones, nous ne sommes pas programmés
17:30 Amphi 1 Al-Khwârizmî Comment les bactéries font de la résistance aux antibiotiques
Amphi 2 Franklin La loi des grands nombres est dure, mais c'est la loi !
Amphi 3 Wu Il était un foie
Amphi 4 Hypathie Des machines pilotées par la pensée : des neurones et beaucoup d'électronique
19:00 Amphi 1 Al-Khwârizmî Le cancer : une histoire de gènes ?
Amphi 2 Franklin Féminin - masculin, quel genre de différences ?
Amphi 3 Wu Copernic : une révolution... astronomique
Amphi 4 Hypathie Les neurones de la lecture
20:30 Amphi 1 Al-Khwârizmî Elles s’allument puis s’éteignent : découvrons la vie des étoiles
Amphi 2 Franklin Trous noirs et ondes gravitationnelles
Amphi 3 Wu Mendeleïev et les 150 ans d'une révolution en chimie
Amphi 4 Hypathie Un synchrotron ça sert a quoi ?

dimanche 9 juin

HeureAmphithéâtreIntitulé
09:00 Amphi 1 Al-Khwârizmî L'influence des mathématiques arabes sur les mathématiques européennes
Amphi 2 Franklin Trous noirs et ondes gravitationnelles
Amphi 3 Wu Féminin - masculin, quel genre de différences ?
Amphi 4 Hypathie Un synchrotron ça sert a quoi ?
10:30 Amphi 1 Al-Khwârizmî Le cancer : une histoire de gènes ?
Amphi 2 Franklin Quand les philosophes mettaient les dieux à la porte : l'astronomie de la Grèce antique
Amphi 3 Wu Comprendre l'Univers : une histoire de techniques
Amphi 4 Hypathie Faut-il avoir peur des vaccinations ?
12:00 Amphi 1 Al-Khwârizmî Des ondes pour sonder, voir et soigner
Amphi 2 Franklin Régimes sans gluten : traitement pour les uns, mode pour les autres ?
Amphi 3 Wu Il était un foie
Amphi 4 Hypathie Bébés “OGM” : Rêve ou cauchemar ?
13:30 Amphi 1 Al-Khwârizmî L'influence des mathématiques arabes sur les mathématiques européennes
Amphi 2 Franklin La loi des grands nombres est dure, mais c'est la loi !
Amphi 3 Wu Mendeleïev et les 150 ans d'une révolution en chimie
Amphi 4 Hypathie Les neurones de la lecture
16:00 Amphi 1 Al-Khwârizmî L'histoire des nombres
Amphi 2 Franklin Black holes and gravitational waves
Amphi 3 Wu L'infini c'est long, surtout vers la fin
Amphi 4 Hypathie Un synchrotron ça sert a quoi ?
17:30 Amphi 1 Al-Khwârizmî Le chaos, ce n'est pas l'anarchie, c'est révolutionnaire !
Amphi 2 Franklin Quand les philosophes mettaient les dieux à la porte : l'astronomie de la Grèce antique
Amphi 3 Wu Démêler le vrai du faux dans les sondages
Amphi 4 Hypathie Une heure dans la peau d'un trader
19:00 Amphi 1 Al-Khwârizmî Elles s’allument puis s’éteignent : découvrons la vie des étoiles
Amphi 2 Franklin Le soleil, une étoile sous la main
Amphi 3 Wu T'as tes règles ou quoi ?
Amphi 4 Hypathie Des machines pilotées par la pensée : des neurones et beaucoup d'électronique
20:30 Amphi 1 Al-Khwârizmî Comment les bactéries font de la résistance aux antibiotiques
Amphi 2 Franklin Le clitoris, ce cher inconnu
Amphi 3 Wu Échecs, go, voitures autonomes... jusqu'où ira l'intelligence artificielle ?
Amphi 4 Hypathie Gènes, neurones, hormones, nous ne sommes pas programmés
22:00 Amphi 1 Al-Khwârizmî Comprendre l'Univers : une histoire de techniques
Amphi 3 Wu Féminin - masculin, quel genre de différences ?
Amphi 4 Hypathie Un synchrotron ça sert a quoi ?

lundi 10 juin

HeureAmphithéâtreIntitulé
09:00 Amphi 1 Al-Khwârizmî Des ondes pour sonder, voir et soigner
Amphi 2 Franklin Féminin - masculin, quel genre de différences ?
Amphi 3 Wu Mendeleïev et les 150 ans d'une révolution en chimie
Amphi 4 Hypathie Un synchrotron ça sert a quoi ?
10:30 Amphi 1 Al-Khwârizmî Le cancer : une histoire de gènes ?
Amphi 2 Franklin La loi des grands nombres est dure, mais c'est la loi !
Amphi 3 Wu Copernic : une révolution... astronomique
Amphi 4 Hypathie Faut-il avoir peur des vaccinations ?
12:00 Amphi 1 Al-Khwârizmî L'influence des mathématiques arabes sur les mathématiques européennes
Amphi 2 Franklin Régimes sans gluten : traitement pour les uns, mode pour les autres ?
Amphi 3 Wu Échecs, go, voitures autonomes... jusqu'où ira l'intelligence artificielle ?
Amphi 4 Hypathie Gènes, neurones, hormones, nous ne sommes pas programmés
13:30 Amphi 1 Al-Khwârizmî Elles s’allument puis s’éteignent : découvrons la vie des étoiles
Amphi 2 Franklin Trous noirs et ondes gravitationnelles
Amphi 3 Wu Il était un foie
Amphi 4 Hypathie Un synchrotron ça sert a quoi ?
16:00 Amphi 1 Al-Khwârizmî Le chaos, ce n'est pas l'anarchie, c'est révolutionnaire !
Amphi 2 Franklin Quand les philosophes mettaient les dieux à la porte : l'astronomie de la Grèce antique
Amphi 3 Wu L'infini c'est long, surtout vers la fin
Amphi 4 Hypathie Les neurones de la lecture
17:30 Amphi 1 Al-Khwârizmî Comment les bactéries font de la résistance aux antibiotiques
Amphi 2 Franklin Le soleil, une étoile sous la main
Amphi 3 Wu Démêler le vrai du faux dans les sondages
Amphi 4 Hypathie Des machines pilotées par la pensée : des neurones et beaucoup d'électronique
18:45 Amphi 1 Al-Khwârizmî L'histoire des nombres
Amphi 2 Franklin Trous noirs et ondes gravitationnelles
Amphi 3 Wu T'as tes règles ou quoi ?
Amphi 4 Hypathie Une heure dans la peau d'un trader
Cliquez sur le titre d'un exposé pour voir son résumé.
  • Régimes sans gluten : traitement pour les uns, mode pour les autres ?
  • Des ondes pour sonder, voir et soigner
  • Elles s’allument puis s’éteignent : découvrons la vie des étoiles
  • Les neurones de la lecture
  • Quand les philosophes mettaient les dieux à la porte : l'astronomie de la Grèce antique
  • Féminin - masculin, quel genre de différences ?
  • Échecs, go, voitures autonomes... jusqu'où ira l'intelligence artificielle ?
  • Le cancer : une histoire de gènes ?
  • Le clitoris, ce cher inconnu
  • L'infini c'est long, surtout vers la fin
  • Le chaos, ce n'est pas l'anarchie, c'est révolutionnaire !
  • L'influence des mathématiques arabes sur les mathématiques européennes
  • Comprendre l'Univers : une histoire de techniques
  • Une heure dans la peau d'un trader
  • Faut-il avoir peur des vaccinations ?
  • Démêler le vrai du faux dans les sondages
  • La loi des grands nombres est dure, mais c'est la loi !
  • Trous noirs et ondes gravitationnelles
  • Il était un foie
  • T'as tes règles ou quoi ?
  • Des machines pilotées par la pensée : des neurones et beaucoup d'électronique
  • Comment les bactéries font de la résistance aux antibiotiques
  • Gènes, neurones, hormones, nous ne sommes pas programmés
  • Un synchrotron ça sert a quoi ?
  • Bébés “OGM” : Rêve ou cauchemar ?
  • Mendeleïev et les 150 ans d'une révolution en chimie
  • L'histoire des nombres
  • Le soleil, une étoile sous la main
  • Copernic : une révolution... astronomique
  • Black holes and gravitational waves