Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/lo_fete/config/ecran_securite.php on line 283
La Fête de Lutte Ouvrière - Le petit avant-goût d'un grand idéal La fête de Lutte Ouvrière

Ce site a été conçu pour être visité avec un navigateur plus récent...

chenetitresoleil
ballon horizon
Connectez-vous à ce site avec votre mobile, et retrouvez le programme intégral de la Fête !
Retrouvez le programme des années précédentes dans la page des archives
Chargement du player...

Bienvenue à la Fête !

Bienvenue à tous ceux qui y viennent pour la première fois comme à tous ceux pour lesquels elle est devenue un grand rassemblement populaire placé sous le signe de la fraternité. La fête, c’est l’occasion de renouer avec les traditions de débats, de rencontres et d’échanges fraternels, l’occasion de rencontrer des militants d’autres entreprises, d’autres villes, d’autres pays avec qui nous partageons les mêmes préoccupations et les mêmes idéaux.

Mais la fête, c’est aussi un grand moment de détente, où pour se distraire, on trouve :

Et consultez, au fur et à mesure qu’il se remplira, le programme complet qui vous permettra de voir d’un seul coup d’oeil (presque) toutes les animations de la Fête.

Où a-t-elle lieu ?

La fête se déroule dans un grand parc boisé de plusieurs hectares, à Presles, petite ville du Val-d’Oise, à 30 km au nord de Paris, entre L’Isle-Adam et Beaumont. Pour savoir comment s’y rendre, il suffit de suivre ce lien.

En 2014, la fête ouvrira ses portes le samedi 7 juin de 11h à 23h, puis sans interruption du dimanche 8 juin à 9h au lundi 9 juin à 20h !

1914-2014

JPEG - 40 ko

À l’occasion du centième anniversaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale, nous présenterons plusieurs expositions et débats, développant évidemment un tout autre point de vue que celui des commémorations officielles. On y désignera les véritables responsables de cette guerre, les impérialistes qui voulaient se repartager le monde. On rappellera aussi qu’il y eut alors des militants internationalistes pour refuser l’Union sacrée avec la bourgeoisie.

Et sur ce thème, voir aussi Le carrousel de la connaissance.

Une exposition photo

« Il y a 40 ans, le Portugal » : La misère et la dictature, l’émigration en France et les bidonvilles, la « révolution des œillets », en 1974, par le photographe Gérald Bloncourt.
Face au stand Direction.